club lecture saint aygulf, lecture st aygulf, frejus, sasel

CLUB DE LECTURE

Lieu: Maison des associations de St Aygulf - salle info
Horaires: 3 ème lundi du mois de 14h30 à 16h30
Reprise lundi 21 octobre
Responsable: Madame Claude
LUSINCHI
Tél: 04 94 45 96 57

Adhésion annuelle (+ d'infos)


Le troisième lundi du mois, de 14h30 à 16h30, nous nous réunissons à la maison des associations, " autour d'un livre". Celui-ci a été choisi un mois auparavant, sur proposition de la responsable du club ou par l'un ou l'autre des participants.
Après un rapide tour de table au cours duquel chacun fait part de son impression générale de lecture et de ses premiers commentaires sur le livre, la discussion est lancée sur l'action, les personnages, les thèmes traités, les intentions de l'auteur, les choix d'écriture
Cet échange donne lieu, en fin de séance, à une synthèse des différentes interventions. Enfin, avant de nous séparer, après avoir avancé diverses propositions de titres, nous décidons du livre qui sera mis en discussion le mois suivant.
Le club de lecture existe depuis 1994. Il reçoit régulièrement une douzaine de personnes qui forment un noyau fidèle et actif ! Venez nous rejoindre pour un échange convivial où mettre en commun les expériences de lecture contribue à l'enrichissement de tous et de chacun.

PROCHAINES RENCONTRES :
17 juin: La passe dangereuse de Somerset Maugham
2024: 21 octobre, 18 novembre, 16 décembre.
2025: 21 janvier, 24 février, 24 mars, 28 avril, 19 mai, 16 juin

REUNION DU 13 MAI 2024

Titre: Une maison de poupée                 Auteur: Henrik Ibsen            Editeur: Livre de poche

PRESENTATION DE L’EDITEUR :
Dans cette maison où la femme est et n'est qu'une poupée, les hommes sont des pantins, veules et pleutres. Sans doute Nora incarne-t-elle une sorte de moment auroral du féminisme, alors qu'être, c'est sortir, partir. Et Ibsen, grâce à ce chef-d'œuvre, accède au panthéon de la littérature mondiale. Mais si sa poupée se met, sinon à vivre, du moins à le vouloir, au point de bousculer au passage l'alibi de l'instinct maternel, c'est qu'autour d'elle les hommes se meurent. Ibsen exalte moins Nora qu'il n'accable le mari, l’avocat Helmer ou Krogstad par qui le chantage arrive.

AVIS DES LECTRICES :
Une maison de poupée est une critique de la société du XIXème siècle où seuls importent le pouvoir et le statut social. La femme est soumise au père puis au mari. Son rôle consiste à s’occuper du foyer et des enfants.
Le langage de la pièce est indirect, évasif : les faits ne sont pas clairement énoncés mais insinués.
Le sujet est caractéristique du théâtre d’Ibsen. Un secret du passé ressurgit et remet en question l’équilibre du couple.
Nora est immature, a des attitudes d’enfant gâté, mais elle est capable de décisions. Lorsqu’elle prend conscience que son mariage est bâti sur des mensonges elle quitte son mari.
Ibsen dénonce la façon dont la loi juge les femmes : elles sont exclues de l’organisation de la société mais elles sont jugées comme des hommes si elles commettent un délit.

REUNION DU 15 AVRIL 2024

Titre: Quoi? L'éternité                  Auteure: Marguerite Yourcenar       Editeur: Folio

PRESENTATION DE L’EDITEUR :
Encore une fois, dans ce troisième volet du Labyrinthe du monde, le centre du récit est le personnage du père, Michel.
Michel et sa mère, l'affreuse châtelaine du Mont-Noir; Michel et ses amours: Fernande, Jeanne, dont l'inquiétant mari servira de modèle à Alexis, Liane, tant d'autres...
«Confondue par le problème des dates de l'enfance, seule dans un paysage vide où tout semble tantôt très proche et tantôt lointain», Marguerite Yourcenar, qui parle peu d'elle-même, laisse seulement deviner, derrière le portrait du père, sa silhouette de petite fille, puis d'adolescente.
Et, derrière le fourmillement des passions, le chaos des impressions, derrière les désastres privés et historiques, ce qui constituera son monde, comme si elle nous tendait quelques clés de son œuvre romanesque.

AVIS DES LECTRICES :
Dans son dernier ouvrage, Marguerite Yourcenar essaie de définir l’éternité. Si, pour les croyants, c’est l’immortalité de l’âme, pour elle, ce sont des êtres et des événements qui partent et reviennent à intervalles réguliers, si bien que certaines lectrices ont été déroutées par la multiplicité des personnages, des lieux et des retours. Par contre, toutes ont admiré l’évocation remarquable de la vie et des distractions de la grande bourgeoisie ainsi que les ravages de la guerre.
L’auteur reste très pudique en ce qui concerne ses sentiments. Mais, elle ne cache pas son angoisse devant la destruction de toute vie humaine ou animale, ni son admiration pour son père. Un père imparfait avec ses souffrances et ses errements sentimentaux, mais qui a éveillé sa fille à la littérature, à la musique et aux arts.

 Livres déjà lus

mai 2024 Une maison de poupée
avril 2024 Quoi? l'éternité
mars 2024 Tours et détours de la vilaine fille
février 2024 L'honneur perdu de katharina Blum
janvier 2024 Soie
décembre 2023 Kamouraska
novembre 2023 Sur les chemins noirs
octobre 2023 La plus secrète mémoire des hommes
avril 2023 Rue des boutiques obscures
mars 2023 Soumission
février 2023 Corniche Kennedy
janvier 2023 Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran
décembre 2022 Le pays des autres

  

logo frejus3    logo frejusen90

mosaique fm